Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

Publié le 06/11/2016

La récente Loi Sapin 2 permet de changer chaque année d'assureur avec l'objectif de faire jouer la concurrence et de réaliser d'importantes économies : jusqu'à 50% sur votre contrat d'assurance, en mensualités et en coût final.

Reste à faire le bon choix et à s'assurer que les garanties offertes se valent bien d'un contrat à l'autre... Demeures Corses vous aide.

La fiche standardisée d'information

Depuis le 1er octobre 2015, votre banque doit vous remettre une fiche standardisée d'information d'assurance dès votre première simulation d'un prêt.

La fiche standardisée d'information délivre 3 indicateurs incontournables :

  1. le coût en euros de chaque cotisation mensuelle,
  2. le coût total de l'assurance en euros sur la durée envisagée du prêt,
  3. le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) calculé sur la totalité du prêt.

Notre conseil
Si l'écart de prix entre votre contrat actuel et le contrat de délégation d'assurance est faible, il sera nécessaire de peser le pour et le contre. En effet, votre établissement bancaire a d'une part l'habitude de travailler avec son assureur et sera probablement réactif et efficace en cas de besoin. D'autre part, en tant que client de la banque vous avez une marge de manoeuvre plus importante aussi bien sur les paramètres du prêt que sur ceux de votre assurance. Ce ne sera plus le cas lorsque vous dissocierez ces deux prestations.

18 critères qui facilitent la comparaison

Le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a établi une grille de critères de garanties (18 au total) à laquelle les établissements doivent se conformer.

Chaque établissement devra choisir obligatoirement 11 critères en accord avec ses offres, il seront précisés dans la fiche standardisée d'information qui vous sera remise.

Comparez bien ces critères un à un entre vos différentes offres d'assurance pour savoir qui propose une garantie équivalente, inférieure ou supérieure.

Invalidité, décès : soyez vigilants

Lors de la comparaison des 11 critères de vos offres, soyez très attentifs aux exclusions, aux taux de prise en charge ainsi qu'aux modalités d'indemnisation relatifs à ces garanties :

  • Garantie décès
  • Garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d'Autonomie)
  • Garantie incapacité
  • Garantie invalidité

Par exemple certains contrats ne vont pas vous couvrir en cas d'accident si celui-ci est consécutif à un accident de sport amateur.

Ou encore, certaines professions seront plus délicates à assurer et nécessiterons probablement la recherche d'un assureur spécialisé (professions médicales, militaires, sportifs de haut-niveau).

Choisissez donc un contrat qui couvre votre mode de vie et l'ensemble des risques que vous êtes amené à prendre.

La perte d'emploi : une garantie facultative

En cas de perte d'emploi ou de baisse de vos revenus professionnels, cette garantie peut vous permettre de conserver votre bien immobilier en vous aidant à rembourser une partie de vos mensualités de crédit.

Bien que facultative, si elle vous intéresse des points clés doivent attirer votre attention :

  • la durée d'indemnisation (inférieure ou supérieur à 36 mois par ex.)
  • le délai de carence (3 à 12 mois)
  • le délai de franchise (inférieur à 60, 90 ou 120 jours)

Notez que si vous perdez votre emploi avant la fin du délai de carence, l'assureur ne prendra pas du tout en charge vos remboursements, quelle que soit la durée de votre chômage.

Votre banque n'est pas conciliante ?

Elle doit accepter votre choix d'opter pour un assureur délégué si les garanties que vous lui amenez par ailleurs sont au moins équivalentes à celles qu'elle vous propose.

Certains établissements peuvent prétendre que la mise en place d'une assurance extérieure entraine des délais d'instructions de dossier supplémentaires. Dans ce cas et afin de ne pas laisser passer un taux de crédit favorable, ou le bien immobilier idéal, acceptez l'assurance de l'établissement bancaire. Vous aurez la possibilité de résilier ce contrat par la suite.

En cas de difficultés avec votre banque, n'hésitez pas à vous rapprocher de l'AFUB (Association Française des Usagers des Banques).

Construire en Corse : LE BLOG

Actualités, conseils pratiques, innovations, tout savoir pour construire en Corse !

Agrément Maisons de Qualité