Portrait de Marie-Cécile Antoniotti, notre ingénieure Technico-Commerciale

Publié le 05/02/2021

Diplômée HEI (Hautes Etudes d’Ingénieur) et forte de ses années d'expérience au sein de Bouygues Bâtiment, Marie-Cécile Antoniotti a rejoint l'entreprise familiale à l'été 2020.

Interview en 4 questions afin de découvrir son parcours et ses missions au sein du groupe.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours d'étudiant ingénieur ?

A la suite de mon baccalauréat au lycée Giocante à Bastia, j'ai intégré une classe préparatoire Maths Sup Maths Spé à Aix-en-Provence pour préparer les concours d’entrée aux écoles d’ingénieur.

Ces deux années m’ont conduites dans le nord de la France, à Lille. J’ai étudié pendant 3 ans à HEI (Hautes Etudes d’Ingénieur), où je me suis spécialisée dans le BTP. J’ai par ailleurs suivi des cours d’architecture qui m’ont permis de faire le lien entre l’ingénierie et l’architecture.

J’ai réalisé mon dernier semestre d’étude en Amérique du Sud. Dans un premier temps en Uruguay, où j’ai participé à la construction d’un parc éolien à l’occasion d’un stage dans l’entreprise française AKUO. Cette expérience était doublement enrichissante. D’un point de vue technique bien sûr puisqu’elle m’a permis de coupler deux disciplines, le BTP et le les énergies renouvelables, mais aussi de manière plus personnelle puisque c’était une première expérience professionnelle à l’étranger.

Par la suite, j’ai continué mes études à l’Universidad Nacional de La Plata (UNLP) en Argentine, où m’étaient enseignées des matières très techniques telles que structures, dimensionnement, environnement et bâtiment.

Comment s'est déroulée votre insertion professionnelle ?

Au cours de mon stage de fin d’étude, j’ai intégré les équipes Bouygues Bâtiment Ile de France. J’ai tout d’abord travaillé dans l’unité Recherche – Innovation – Développement où j’avais la responsabilité de valider et de capitaliser les expériences chantiers de Bouygues Habitat Résidentiel.

En fin de stage j'ai souhaité travailler au sein des équipes travaux sur un projet d’envergure en plein cœur de Paris, un chantier pilote pour Bouygues Habitat Résidentiel. Ce complexe comprend un cinéma, des logements et un centre d’animation pour un chiffre d'affaire global de 65 millions d’euros.

Nous avons mis en œuvre des techniques de constructions innovantes telles que le Lean, et l’utilisation de pièces préfabriquées en façade.

C’était une première expérience très enrichissante et responsabilisante. J’avais la charge de la réalisation d’un bâtiment de 147 logements en corps d’états secondaires. J’ai donc développé mes compétences en management, en organisation.

Après remise des clés, j’ai rejoint un autre chantier Bouygues Bâtiment dans le nord de Paris. J’ai eu l’occasion de m’occuper cette fois de deux bâtiments et de collaborer avec les architectes et la maîtrise d’ouvrage en phase travaux.

Ce chantier m’a ouvert d’autres perspectives professionnelles, j’ai par la suite souhaité rejoindre la maitrise d’ouvrage pour participer au processus de création, définir le projet du début à la fin

A l'été 2020 vous avez pris la décision de rejoindre l'entreprise familiale, quelles ont été vos motivations ?

En août 2020, le projet Domaine Zanardi est entré dans une phase opérationnelle. Il s'agit d'un projet architectural unique au sein d'un domaine exceptionnel situé en plein coeur d'Île-Rousse.

J'ai d'ailleurs l'honneur de dévoiler aujourd'hui les premières images de ce futur lieu de vie unique.

De par l'exigence de ce projet, il était nécessaire de renforcer le bureau d'études Demeures Corses avec deux ingénieurs pour gérer la mise au point technique et la commercialisation.

J'ai alors décidé de rejoindre l’entreprise familiale pour occuper le poste d’Ingénieur Technico-Commerciale.

Je travaille notamment sur la réalisation des plans de vente en lien direct avec notre architecte. Nous intégrons les contraintes réglementaires dans la conception des plans, nous définissons également des tendances qui seront proposées aux clients.

Je suivrai l’ensemble des acquéreurs, tout au long de la réalisation, pour les guider dans leur choix afin que leur bien soit parfaitement adapté à leurs envies.

L'idée de mettre à profit mon expérience Bouygues sur un projet aussi ambitieux et dans la ville dont je suis originaire a été évidemment un élément déclencheur. Il n'est pas si loin le temps où j'accompagnais ma grand-mère qui tenait son stand sous le marché couvert, à quelques pas de mon nouveau lieu de travail.

Serez vous également amenée à suivre d'autres types de projets ?

Bien entendu. Le savoir-faire historique de l'entreprise reste la construction de maisons individuelles et c'est un univers passionnant avec lequel j'ai été en contact dès mon plus jeune âge.

L'opportunité de m'impliquer sur le Domaine Zanardi est certes un élément déclencheur, mais je rejoins avant tout une entreprise dynamique et j'ai la chance de travailler aux cotés d'Eugène Luciani-Giamarchi qui est un directeur technique hors-pair.

J'ai suivi l'évolution de Demeures Corses, les trophées d'innovation remportés, l'audacieux virage BIM pris en 2017, la proximité avec l'Université de Corse, et la structuration rigoureuse des équipes que je souhaitais retrouver en quittant Bouygues Bâtiment.

Je souhaite apporter ma contribution aux équipes actuelles pour que l'entreprise poursuive son développement, et que l'on écrive ensemble les prochaines pages de l'histoire Demeures Corses démarrée il y a plus de 30 ans.

Construire en Corse : LE BLOG

Actualités, conseils pratiques, innovations, tout savoir pour construire en Corse !

Agrément Maisons de Qualité